27 novembre 2007

Colloque à l'Unesco

Unesco4

7° colloque sur les Nouvelles Pratiques philosophiques
Journée mondiale de la philosophie
Unesco 14 novembre 2007

Compte rendu du colloque par Michel Tozzi,
professeur émérite des universités à Montpellier3

Le septième colloque sur les nouvelles pratiques philosophiques s’est tenu à l’Unesco, à l’occasion de la journée mondiale de la philosophie, le 14 novembre 20071. Il était centré, à  partir du rapport sur la philosophie dans le monde commandité par l’Unesco, sur la philosophie à l’école primaire. Sur les 342 inscrits, 154 personnes ont pu participer, malgré la grève très suivie des transports, au colloque, dont des collègues des Etats-Unis, du Québec, de Belgique, de Suisse et du Niger.
Mme Moufida Goucha, Directrice du secteur Sécurité humaine, Démocratie et Philosophie de l’Unesco, a ouvert le colloque, en soutenant chaleureusement cette manifestation, qui s’inscrit pleinement dans la stratégie de l’Unesco de développement de promotion de la philosophie dans le monde. D’où les rapports demandés à des experts pour faire l’état des lieux mondial de la philosophie dans l’enseignement et la cité, et proposer des recommandations pour la défendre, la consolider et l’étendre. Ceux-ci ont fait l’objet d’un ouvrage, actuellement traduit en français et en anglais, dont un exemplaire fut distribué gratuitement à chaque participant. Le lancement officiel de la diffusion de cette étude eut d’ailleurs lieu à l’issue du colloque, en présence d’ambassadeurs à l’Unesco de quelques pays.
Après que J.-C. Pettier et J.-P. Bianchi eurent situé le colloque dans la lignée de ceux qui se sont déroulés annuellement depuis celui de 2001 à l’INRP, M. Tozzi, responsable du Comité d’organisation, introduisit les échanges à partir des questions vives posées par l’introduction de pratiques à visée philosophique à l’école primaire : les rapports de l’enfance à la philosophie et de la philosophie à l’enfance ; l’éducabilité philosophique de l’enfance : cognitivement possible (en particulier avec les élèves en difficulté), ou prématurée? Ethiquement souhaitable, ou dangereuse? Obligation politique : le droit d’apprendre à penser par soi-même (Convention internationale de l’enfant) ? Avec quelle pédagogie (sous forme de discussions ?) ? Quelles exigences didactiques propres à la discipline ? Quel guidage du maître ? Doit-il ou non intervenir sur le fond ? Quelle formation des enseignants ? Quel accompagnement de l’innovation, quelle place à l’expérimentation, quel degré d’institutionalisation, quelle place pour la recherche pédagogique et universitaire ?
Se sont déroulés ensuite, en fin de matinée et l’après-midi, trois vagues d’atelier où les 32 communications étaient regroupées par thème : entrer en philosophie avec les enfants ; accueillir la pensée de l’enfant ; les dispositifs pour philosopher avec les enfants ; les pratiques philosophiques en maternelle ; au primaire ; avec des enfants en situation de fragilité ; la pensée de l’enfant en construction ; approches philosophiques de la littérature de jeunesse ; la philosophie de l’enfant : un enjeu de société ?; les pratiques de formation des enseignants ; mieux comprendre la philosophie à l’école : l’éclairage des philosophes…
Certaines communications seront publiées dans Diotime, et nous l’espérons par l’Unesco.
Deux activités étaient proposées à l’heure de l’apéritif : un spectacle de danse avec des enfants à partir d’un travail sur « Danse et philosophie », et un café philo animé par Gunther Gorhan du Café des phares à Paris sur « L’enfant-philosophe : mythe ou réalité ? ».
L’Unesco étant d’accord pour continuer à soutenir ces activités, M. Tozzi et C. De Chessé purent annoncer que le huitième colloque sur les nouvelles pratiques philosophiques se déroulera à nouveau à l’Unesco les 19 et 20 novembre 2008. Il portera cette fois sur l’ensemble des nouvelles pratiques philosophiques, à l’école primaire et secondaire comme dans la cité (cafés philo, universités populaires, consultation philosophique privée et en entreprise etc.).

On trouvera les informations sur le colloque, déroulement, ateliers et communications, sur le site :

www.colloquepratiquesphilo.org

Le rapport intitulé " La philosophie, une école de liberté" : la partie sur l’école primaire a été rédigée par  Michel Tozzi, celle sur l’enseignement secondaire et supérieur par Luca Scarantino, et celle sur la philosophie informelle par Oscar Brénifier. Des statistiques à partir d’un questionnaire aux Etats membres de l’Unesco furent établies et analysées par Pascal Critofoli. Nous publierons dans Diotime les passages les plus significatifs de cette étude.
On peut intégralement télécharger la version française sur internet :
http://portal.unesco.org/shs/fr/ev.php-URL_ID=11575&URL_DO=DO_TOPIC&URL_SECTION=201.html.

Posté par Pierre Decriture à 22:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Colloque à l'Unesco

Nouveau commentaire