18 octobre 2007

Le faiseur de beaux discours

Le faiseur de beaux discours
Ne se préoccupe pas de vérité,
Ni de réalité,
Il n’aime que la forme,
Les apparences,
Les faux semblants,
Le vernis,
Les paillettes,
Les sunlights,
Tout ce qui luit,
Tout ce qui brille,
Tout ce qui scintille…
En réunion,
Il parle en trois points,
Monopolise la parole,
Fait son numéro de beau parleur bien dressé
Gestes amples et regards appuyés ;
La cravate ajustée, il s’écoute parler…
Sa spécialité ?
Parler pour ne rien dire…
Son credo ?
Les mots creux,
Les coquilles vides…
Dans l’entreprise qui monte,
C’est toujours lui qui rafle
Les postes bien payés,
Les places enviées,
Les nouveaux marchés…
C’est un leader,
Un gagneur,
Il manipule,
Manigance,
Piétine ses égaux
Elabore les nouvelles stratégies,
Pilote les projets,
Définit les objectifs
De l’entreprise qui gagne,
Celle qui emporte les marchés,
Celle qui bat des records d’audience,
Celle qui achète à prix d’or
Les espaces publicitaires les plus chers…
Jamais personne ne sait ce qu’il a dit
Lorsqu’il a enfin terminé son discours…
Mais peu importe ce qu’il a dit :
Tout ce qui compte, c’est qu’il ait l’air sûr de lui,
Le faiseur de beaux discours…

Texte écrit pour les Impromptus littéraires...

Posté par Pierre Decriture à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Le faiseur de beaux discours

Nouveau commentaire