11 septembre 2007

Apprendre à philosopher en discutant

Apprendre à philosopher en discutant : pourquoi ? Comment ?

Sous la direction de Michel Tozzi, De Boeck, Bruxelles, 2007, 200 p.

L’ouvrage est la reprise des communications au symposium du REF (Réseau d’éducation francophone), tenu à l’université Montpellier 3 en septembre 2005. Il pose la question de l’apprentissage par les enfants et les adolescents, plus généralement par les adultes, d’une réflexion visant à « penser par soi-même » par la discussion.
L’originalité de l’ouvrage est double :
- montrer que c’est possible, et même souhaitable, d’apprendre à philosopher aux enfants et aux adolescents, pour les aider à « grandir en humanité » en tant qu’homme, et éduquer les élèves à une « citoyenneté réflexive » ;
- développer l’idée que cet entraînement à une pensée rigoureuse peut se faire par la discussion, et pas forcément par des cours, l’étude de grands textes ou la rédaction de dissertations, dés lors qu’on constitue le groupe-classe en « communauté de recherche » (Lipman), avec une « éthique discussionnelle » (Habermas), et qu’il y a vigilance intellectuelle de l’animateur pour garantir une « visée philosophique » des échanges.

Ci-dessous le sommaire :

Sommaire :

Introduction 
La discussion comme modalité d’apprentissage du philosopher ?……………………………...
M. Tozzi
Chapitre 1 
Problématique : place et valeur de la discussion dans les nouvelles pratiques à visée philosophique
M. Tozzi…………………………………………………………………………………………
Des expériences de terrain
Chapitre 2 
Analyse didactique d’une discussion à visée philosophique en CM1 : l’action du professeur
N. Go…………………………………………………………………………………………….
Chapitre 3 
Analyse de l’option de philosophie orale dans le canton de Fribourg
N. Frieden………………………………………………………………………………………..
Chapitre 4  La discussion à visée philosophique en unité de pédopsychiatrie, ou comment tenter d’articuler psychiatrie et philosophie
M. Remacle et A. François………………………………………………………………………
Chapitre 5
Atelier de philosophie et dispositif de construction collective ? Expériences en psychiatrie et à l’université
J. Philippe………………………………………………………………………………………..
Quelle formation à ces pratiques ?
Chapitre 6
Nouvelles pratiques philosophiques et formation du personnel enseignant : l’exemple d’une approche collaborative de recherche et de formation en philosophie pour enfants
P. Lebuis…………………………………………………………………………………………
Eclairages disciplinaires de ces pratiques
Chapitre 7  Eclairage développemental et psychanalytique
La notion de monde philosophique des enfants : utopie ou nécessité ? Présupposés, place, limites ?
J. Lévine…………………………………………………………………………………………
Chapitre 8  Eclairage par la psychologie sociale
Approche psychosociale de la discussion à visée philosophique comme praxis scolaire (élève), champ de formation (enseignant) et objet de recherche (pragmatique du discours)
E. Auriac………………………………………………………………………………………...
Chapitre 9  Eclairage par le courant américain du Critical thinking
L’apprentissage du philosopher et le processus développemental d’une pensée critique dialogique
M.-F. Daniel……………………………………………………………………………………..
Chapitre 10  Eclairage philosophique par Habermas
La légitimité d’une intervention modulée du maître sur le fond dans une discussion à visée philosophique
P. Usclat…………………………………………………………………………………………
Quelle légitimité à ces pratiques ?
Chapitre 11
La discussion à visée philosophique et la question de la croyance
F. Galichet……………………………………………………………………………………….
Chapitre 12
Peut-on fonder la discussion à visée philosophique sur les droits de l’homme, et en particulier de l’enfant ?
J.-C. Pettier………………………………………………………………………………………
Conclusion 
Peut-on apprendre à philosopher en discutant ?…………………………………………………
M. Tozzi
Bibliographie générale de l’ouvrage…………………………………………………………..
Liste des auteurs d’articles…………………………………………………………………….

Introduction :

La discussion comme modalité d’apprentissage du philosopher ?
(...) Nous rendons compte ici, après la présentation de la problématique (Michel Tozzi), des travaux des intervenants, chercheurs québécois, belges, suisses et français sur ce questionnement, autour de quatre approches différentes et complémentaires :
1)      L’analyse d’expériences de terrain : Nicolas Go, à partir d’une séquence en CM1 sur « Grandir » ; Nathalie Frieden, sur une nouvelle épreuve orale de philosophie à l’examen suisse de maturité (équivalent du baccalauréat français) du canton de Fribourg ; Marianne Remacle et Anne François, puis Johnatan Philippe, sur un atelier de philosophie dans le secteur de pédopsychiatrie de l’hôpital des enfants malades de Bruxelles.
2)      La question de la formation des enseignants qui se lancent dans ces pratiques sera abordée par Pierre Lebuis.
3)      Puis nous convoquerons des approches disciplinaires diverses pour rendre compte de l’originalité de ces pratiques : approche développementaliste et psychanalytique avec Jacques Lévine ; approche en psycholinguistique et psychologie sociale avec Emmanuelle Auriac ; approche philosophique du « critical thinking » avec Marie-France Daniel, et de l’éclairage habermassien avec Pierre Usclat.
4)      La question de la légitimité de ces pratiques, déjà abordée par cette approche philosophique, sera au centre des articles de François Galichet, à travers le concept de croyance, et de Jean-Charles Pettier, à partir de la question des droits de l’homme et des droits de l’enfant.
Nous espérons ainsi apporter notre contribution collective à quelques-unes des interrogations soulevées ci-dessus, sans bien entendu prétendre avoir fait le tour de la question, car avec la diversité et le développement de ces pratiques récentes, on a affaire plutôt à un chantier qui s’ouvre, qu’au temps d’un premier bilan…
                                                                                                                     

Posté par Pierre Decriture à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Apprendre à philosopher en discutant

Nouveau commentaire